mardi 24 avril 2012

La naissance du corset


Le corset a longtemps été synonyme d’élégance et sa forme s’est adaptée aux besoins des modes, aux types de robes et à la conception esthétique du corps de la femme à travers l’histoire. Il est l’instrument de séduction par excellence mis au service de la femme pouvant jouer à l’apprenti Dieu en redessinant à souhait ses propres formes. Très rigide au départ, le corset devient plus ample, avant de se resserrer et de ne ressembler qu’à une large ceinture. Parfois utilisé pour rehausser la poitrine, il est également utilisé pour la comprimer. La plupart du temps, il est porté pour affiner la taille et amplifier les hanches. S’adaptant à toutes les silhouettes, toutes les femmes peuvent le porter. 
Le corset droit ou abdominal
 
Déjà dans l’Antiquité les femmes s’évertuent à affiner leur taille aux moyens de larges ceintures de cuir. Le corset dit « baleiné » fait sa première apparition durant la période minéenne (vers 1700 av JC) pour se retirer virtuellement de la scène jusqu’à la Renaissance. Les premiers corsets s’affichent en France au XVè siècle et s’installent avec la propagation de la mode espagnole qui lance la première grande période du corset. Au départ, celui-ci se porte par-dessus les chemises de corps et se lacer dans le dos . Il est un accessoire réservé à la noblesse, qui soutient le corps autant qu’il le torture. De forme rigide, le corset s'avère indispensable pour accompagner la crinoline (robe à cerceaux), en donnant une longue et fine taille.
Les corsets du premier tiers du XVIè siècle étaient de rigides cages à charnières de fer tenant plus de l’armure perforée de trous que du corset. Fort heureusement pour les dames qui ont le courage de les porter, ils sont rapidement remplacés par de l’acier flexible moins rigide.
Durant la dernière partie du XVIè siècle, les corsets sont baleinés, allongés et fermement maintenus par le centre du busc en métal, en os ou en bois. Les femmes confinées dans leur crinoline et leur corset, se déplacent de manière très majestueuse.
Il faut attendre le début du XVIIè siècle pour que les décolletés soient une fois encore réintroduits sous l’influence de la mode française. Le corsage serré est baleiné pour donner une forme concave sous la poitrine et est ouvert sur le devant. Ce dernier, fortement baleiné fermé avec un laçage dans le dos et devant est coupé et formé pour remonter la poitrine. C’est la fameuse forme « sablier » des corsets de la seconde moitié du XIXè siècle qui sont restés imprégnés dans l'imaginaire collectif.
Le corset Victorien

Les deux guerres mondiales et l’avènement du féminisme mettent le corset en exil pour un siècle.
Les femmes s’habillent à la garçonne par souci d’efficacité au travail , avec des vêtements bien plus amples et légers qui cachent voire écrasent leurs formes. Le corset ainsi oublié réapparaît à la fin des années 80. De grands couturiers s’y intéressent en mettant l’accent sur l’aspect esthétique et sensuel de ce dernier.
Aujourd’hui, le corset se porte dessus comme dessous, il met les formes en valeur et symbolise l’archétype de la femme fatale, érotique, un tantinet impertinente de sensualité pour afficher une image résolument féminine. 

Dita Von Teese et le retour du Burelesque
 

11 commentaires:

  1. Je viens d'apprendre toute son histoire grâce à toi ! Et je n'y connaissais franchement rien... Merci :)

    xx.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça me fait très plaisir de vous faire apprendre des choses et j'avoue que moi aussi j'en apprends beaucoup également ^^

      Supprimer
  2. J'ai justement eu un cours dessus en histoire de la mode la semaine dernière^^

    RépondreSupprimer
  3. Purée à l'époque, fallait pas courir et s’essouffler en portant un corset ! XD

    RépondreSupprimer
  4. Très intéressant cet article :) Je me coucherai moins bête ;)

    RépondreSupprimer
  5. Toujours très intéressant tes articles ;)
    A l'époque, il fallait vraiment souffrir pour être belle !

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour cet article très intéressant !! Je trouve que c'est tellement élégant !! :)

    RépondreSupprimer
  7. Très sympa ces petites histoires =)

    RépondreSupprimer
  8. Je rêve tellement d'en avoir un vrai un jour, un qui ferme super bien et tout <3

    RépondreSupprimer