mardi 30 juillet 2013

Le Château de Menetou-Salon

Façade 19ème siècle, époque de l'agrandissement

Coucou tout le monde !!! Comment allez-vous ??
Pour ma part, je reviens d'une charmante visite de château, celui de Menetou-Salon. Il se situe non-loin de Bourges.
Propriété des Comtes de Sancerre depuis le règne de St Louis, le domaine fût vendu au Grand Argentier du Roi Charles VII, Jacques Cœur en 1448. Peu de temps après Jacques Cœur tomba en disgrâce et ses biens furent confisqués.

façade 14ème siècle
Après avoir appartenu à diverses familles, c’est au 18e siècle que le Château de Menetou-Salon échut en héritage à la famille Brancas Lauragais, dont la fille Pauline, en 1773, épousa Louis Engelbert, Prince et Duc d’Arenberg. Le Château est depuis la résidence de la branche française des Princes d’Arenberg.
C’est au 19e siècle que le Prince Auguste d’Arenberg, personnage central du Château, décide de l’agrandir et de l’embellir. Il en fait le symbole de son implantation dans le Cher.
Pour cela, il fait appel à l’architecte Paul Ernest Sanson (1836-1918) qui réalise ici un ouvrage s’inspirant du Palais Jacques Cœur, à Bourges. Ces travaux d’agrandissement se dérouleront de 1884 à 1891. Six ans de travail acharné pour un coût global de 1,7 million de Francs or. Le résultat est remarquable et incite à considérer le Château de Menetou-Salon comme le fleuron du néo-gothique. (Source http://www.chateau-menetou-salon.com/le-chateau/historique )

Devant un tel bâtiment, on ne peut que se sentir tout petit tellement il dégage de beauté. Mais j'ai été un peu déçu de la visite car, le château étant privé, on ne peut pas visiter grand chose, 4 pièces + une en travaux depuis plus d'un an et les photos de l'intérieur sont interdites. Je ne peux donc pas vous montrer la magnifique bibliothèque style anglais avec sa cheminée comportant un passage secret d'où, paraît-il, la comtesse Du Barry serait passée pour rejoindre son amant. Ses valets, voyant que la pièce se refroidissait, allumèrent la cheminée. Mauvaise idée car la comtesse se retrouva coincée à l'intérieur, appelant "à l'aide". C'est cela avoir le feu aux fesses !!! :)

Le pigeonnier

De plus, le château comporte également une collection de voitures toutes plus belles les unes que les autres comme par exemple la Rolls Royce type Phantom III datant de 1937 et n'existant qu'en 300 exemplaires et une turcat mery de 1912 unique en son genre car la deuxième a brûlé quelques années auparavant. Enfin, le château comporte aussi un pigeonnier avec des paons albinos.

Hispano-suiza de 1923
Rolls Royce type Phantom III de 1937
Turcat Mery de 1912
Pour finir, voici une photo de ma tenue. Toute simple car ne faisant pas assez chaud pour mettre une jupe et pas assez froid pour mettre une pull. J'ai opté pour une tenue confortable pour visiter le château, donc mes ballerines étaient de sortie ^^ La photo a été prise devant le petit labyrinthe.


Débardeur : Jennyfer
Pantalon : ?
Ballerines : Mim

jeudi 11 juillet 2013

La mode des années 70


 
Commençons par rappeler le contexte histoire de la fin des années 60. Les changements sociaux radicaux opérés entre les années 58 et 59 (droits civiques, exploration de l’espace, mouvements féministes, nouvelles technologies) ont énormément influencés sur les mentalités, le mode de vie, et indirectement, la mode, car tout ou presque respirait l’extravagant, l’extraordinaire, le brillant et le mouvement. Il n’en fallait pas moins pour voir émerger le disco !
Dans la lignée des années 60, on a pu constater la naissance des pantalons pattes d’éph, qui se sont imposés comme référence absolue de la mode. En parallèle, l’époque fait la part belle aux jeans effilochés ainsi qu’aux chemises teintes et parsemées de motifs colorés. On a pu voir également l’essor de la mode dite Unisexe : le blazer à revers a rencontré un franc succès puis à été déclinés dans de nombreux modèles et en utilisant des matériaux nouveaux.
Un autre fait marquant se caractérise par la passion des hommes des années 70 pour les cravates géantes. Pour ainsi dire, la mode tranche avec celle des années 60 car elle impose des idées de liberté, d’aisance et de couleur.
La mode années 70 révolutionne les codes sociaux. De la liberté avant tout ! De nouvelles matières, de nouvelles tendances, de nouveaux codes. L’audace est sans aucun doute ce qui définit le mieux la mode 1970. On ose les pois, les rayures, les superpositions, les paillettes, les associations de couleurs… les années 70 sont synonymes d’extrême. Les différents courants culturels sévissant à cette période ont tous en commun de ne reculer devant rien ; les hippies, les punks et les fans de disco s’expriment aussi bien à travers la musique qu’à travers leurs tenues vestimentaires.
A l’époque, on fredonnait la chanson "No Woman no Cry" de Bob Marley, la terre entière écoutait Ike & Tina Turner et Michael Jackson commençait à peine sa carrière solo…
C’est aussi la période où les femmes s’expriment et clament leur envie d’exister par elles-mêmes. La révolution de mai 68 donne le ton, les mœurs changent et forcément : les looks aussi. Dans les années 70, les femmes osent tout : pantalons, imprimés orientaux, couleurs, strass, matières brillantes…. Et avec un seul mot d’ordre, "Peace & Love".
Le pantalon se démocratise et se porte en toutes occasions et le patte d’éph est en plein essor. La mode des années 70, c’est aussi l'explosion du "blue jean". En ville, au bureau ou en soirée, c'est toujours le jean qu'on choisit. Souvent customisé ou encore déchiré - pour un effet "rock" - le jean est l’élément majeur du look seventies.

En ce qui concerne les couleurs, c'est une avalanche toutes plus vives les unes que les autres ! Du rose, du rouge, du jaune, de l’orange, du bleu électrique ou encore du vert pomme.
Cependant, on reste sur la tendance du look sixties, avec des formes géométriques toutes plus originales les unes que les autres, mais côté nouveauté, on assiste à la montée des imprimés floraux.
Il y a également l'ambiance "night fever" pour un look total disco ! Look total flashy et paillettes à gogo. Les chaussures sont à paillettes, les vêtements affichent des couleurs pétillantes, voire extravagantes. Le look disco est roi ! On n’oublie pas les cols à la John Travolta.!
Troisième grande tendance du look seventies, le style baba-cool/hippie. C'est la référence en termes de style. Pour un look total hippie, on mise sur des vêtements amples et des tissus plus ou moins fins. De longues jupes, avec une ceinture qui tombe sur les hanches. Pour les hommes, on mise sur la large chemise. Les fleurs sont le motif préféré des hippies.
Nouvelle tendance des années seventies, la "punk attitude". Cette mode année 70 atteint aussi l’Hexagone après avoir conquit les US. La créatrice, Vivienne Westwood est la première à développer ce style vestimentaire. On aborde le jean troué à tout va, porté sous un kilt pour un mélange complet de vêtements. La crête est parfois de rigueur. Cependant, les accessoires sont indispensables, comme les bracelets à clous. Le tout, évidemment porté avec les Dr Martens.
De plus, le look seventies marque l’arrivée en fanfare du tee-shirt imprimé. C’est un must have !
Le sous pull est LE vêtement qui a révolutionné les codes sociaux ! A l’origine dédié à la classe ouvrière, celui-ci revient comme un vêtement très tendance et non représentatif de la classe sociale. C’est alors un indispensable, on le retrouve à toutes les sauces! Il se porte près du corps avec un jean, une jupe ….Un basic unisexe.

L'apparence androgyne apparaît également, la femme adopte une coupe de cheveux de plus en plus courte. En revanche pour les garçons, les cheveux sont longs. Les codes sont bel et bien rompus, les cheveux longs ne sont plus uniquement réservés aux filles et vice et versa, on mise sur la carte de l’unisexe pour tout ce qui est possible de faire, surtout sur l’apparence, cheveux et vêtements. Toujours très « Peace & Love ».
La mode des années 70 rime avec talons hauts. Véritable échasse, les chaussures se veulent d’une hauteur vertigineuse ! Les bottes sont aux pieds de toutes les femmes, ainsi que les chaussures à plate-forme. Les cuissardes font aussi leur apparition.
Vers le milieu des années 70, les costumes 3 pièces connaissent un franc succès. Aux blazers à revers on ajoute à sa garde robe des gilets à 4 boutons et ses pantalons évasés. Ils sont portés dans des couleurs vives et accompagnés motifs fleuris.
Les jeunes et les adolescents allongent aussi leurs silhouettes dans de longs tee-shirt de basket américain.

dimanche 7 juillet 2013

Tendance Automne/Hiver 2013/2014

Alors que l'été vient à peine de commence, nous voilà déjà avec les tendances pour les deux saisons à venir. Les défilés sont finis et nous allons décrypter ensemble les tendances à adopter ou pas pour l'automne/l'hiver.
Alors commençons tout de suite !! :)
  • le bleu marine à porter en total look comme chez Chloé et Céline ou en version grand manteau comme chez Dries Van Noten et Jil Sander.


  • La fourrure excentrique, déjantée, pop, disco ou même punk comme chez Gucci, Kenzo, Versace, …


  • le tweed en total look comme chez Chanel, Haider Ackermann et Dolce&Gabbana mais aussi Lanvin.


  • Le tartan vu chez Saint Laurent, Stella McCartney et Céline entre autre.


  • Les cuissardes en daim ou en cuir vu chez Balmain, Emilio Pucci, Céline et Chanel.


  • Le grunge avec les cuirs cloutés, les résilles et les chemises à carreaux, vu chez Vivienne Westwood, Saint Laurent, Zadig et Voltaire et Emilio Pucci.


  • Le blanc en total look vu chez Céline, Isabel Marant, Valentino, Elie Saab, Nina Ricci.


  • Les imprimés régressifs comme bambi, des cœurs, des étoiles, … vu chez Burberry, Saint Laurent, Givenchy.


  • Les épaules bombées sur les manteaux et vestes vu chez Balenciaga, Alexander Wang, Proenza Schouler et Gucci.


  • Le look garçonne un peu rétro s'inspirant de Gavroche dans les Misérables ou bien encore des costumes du père, vu chez Ralph Lauren, Giorgio Armani, Comme des garçons.


  • Le mohair travaillé en volume. Vu chez Emporio Armani, Balmain, Alexander Wang, Jean-Paul Gaultier, Sonia Rykiel.


  • Les années 40 avec les épaules douces, les tailles fines, la jupe aux genoux, les hanches arrondies et les décolletés généreux ainsi que la silhouette en sablier. Vu chez Prada, Dior, Gucci, Marc by Marc Jacobs.


  • Le camouflage vu chez Mickael Kors, Christopher Kane, Balenciaga.


  • Les robes façon déshabillées vu chez Louis Vuitton, Moschino Cheap & Chic et Narciso Rodriguez.



    Pour ma part, j'adopterais bien les robes façon déshabillées, le tweed mais pas en total look, le bleu marine et le look garçonne ^^
    Et vous, quelle tendance adopteriez-vous ?