mercredi 30 septembre 2015

La jupe à travers les siècles

Robe composée d'une jupe datant de 1870.

Droite, parapluie, plissée ou portefeuille, la jupe est bien plus qu’un petit bout de tissu frivole. C’est un symbole dans lequel défile l’histoire des femmes, de leur soumission à un ordre masculin, puis de leur libération avant un XXIe siècle chahuté par des débats sur les identités de genre et les interdits vestimentaires.
La jupe vient du mot arabe Joubba signifiant long vêtement de laine est qui est un vêtement unisexe fixé au niveau des hanches ou de la taille pour couvrir tout ou partie du bas du corps sans division pour chaque jambe et sans qu'en principe les bords inférieurs soient refermés.
Selon les cultures, la jupe est portée préférentiellement par les hommes ou par les femmes.
Jupe chez les romains

Dans l'Antiquité, les Romains et les Grecs portent des habits semblables à des jupes, tels la tunique et la toge pour les hommes, ou le péplos et le chiton pour les femmes. Au contact des peuples germaniques et celtes qui ont adopté ce type de vêtement, le pantalon commence à se populariser chez les soldats romains, puis dans le reste de la population masculine vers le IIIe siècle. Le pantalon reste néanmoins longtemps considéré comme un vêtement « barbare », comme en témoignent les décrets impériaux de 397 et 399 qui en interdisaient le port dans Rome. Les jupes s’immiscent également chez les Égyptiens (pagne pour les hommes), drapée autour des hanches elles sont conçues en lin, se calquant idéalement au climat fluctuant.
Vers l'an mil, à la fin du Haut Moyen Âge, les nobles abandonnent la tunique courte pour des vêtements plus longs. Les vêtements masculins et féminins sont alors très similaires entre eux. Néanmoins, contrairement aux hommes, les jupes des femmes ne sont pas censées découvrir les pieds de celles-ci.
jupe du XIVe siècle
Vers le XIVe siècle, la tunique pour homme commence à nouveau à se raccourcir, tandis que les femmes conservent de longues robes.
À partir du XVIe siècle, les tuniques courtes et les collants des hommes se muent progressivement en culottes, hauts-de-chausse et pantalons, définissant par opposition la jupe comme un vêtement typiquement féminin.
Au cours du XIXe siècle, la coupe des vêtements féminins se modifie plus rapidement qu'aux siècles passés. La jupe, au départ assez étroite, prend de l'ampleur et atteint une taille spectaculaire dans les années 1860 avec la jupe à crinoline.
Au cours des années 1910, la jupe féminine commence pour la première fois depuis des siècles à se raccourcir et sa taille varie grandement au cours des décennies suivantes. Les Années folles voient la disparition du corset. Chez les sportives, la jupe courte fait son grand retour: la Française Suzanne Lenglen abandonne le costume usuel de tennis qu’elle porte encore à l’occasion des Jeux olympiques d’été de 1920 pour une robe signée Jean Patou à partir de 1921. C’est ensuite le patinage artistique, aux Jeux olympiques d’hiver de 1928 à Saint-Moritz où la Norvégienne Sonja Henie, se présenta pour la première fois en jupe courte, et grâce à ses mouvements audacieux et libérés du port de la jupe longue fit sensation.Dans les années 1960, la minijupe fait son apparition avec Brigitte Bardot comme égérie. C’est à Londres qu’arrive la mini-jupe qui révolutionne la mode en dévoilant les jambes des femmes. Deux noms, Mary Quant et André Courrèges, sont restés associés à cette création audacieuse, qui se porte aujourd’hui encore droite, entravée, évasée ou même plissée etc…
Le XXe siècle a aussi été le témoin d'un recul de la jupe par rapport au pantalon, désormais porté quotidiennement par les femmes. Quand à la jupe pour homme, celle-ci fait actuellement l'objet d'un timide retour, notamment dans les défilés de mode.
Aujourd'hui encore, la Jupe est un vêtement mixte  qui a su traverser l’histoire sans jamais se démoder.

8 commentaires:

  1. Un article très intéressant et instructif, j'adore, merci !

    Estelle
    lamodeestunjeu.fr

    RépondreSupprimer
  2. sympa d'en apprendre un peu plus sur la jupe! Tu sais qu'à aujourd'hui le port du pantalon est tjouours interdit pour la femme!! même si nous faisons abstraction de cette règle c'est quand même du sexisme pur!
    biz
    aurore

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tout à fait d'accord… tout comme le fait qu'on vous regarde avec intérêt si vous êtes un homme qui porte une jupe ou tout autre vêtement anciennement masculin réservé aujourd'hui aux femme(leggings, tunique, robes, etc…) comme quoi la féminité ou la virilité n'est qu'une histoire de mode…

      Supprimer
  3. Ton article est vraiment passionnant et nous montre à quel point un vêtement évolue tout en traversant les âges et les différentes civilisations. Merci de partager cet article avec nous une fois encore :)

    RépondreSupprimer
  4. Great blog!
    Would you like to support each other by following each other´s blog? ^_^

    Et Omnia Vanitas

    RépondreSupprimer
  5. Il y a deux ans, j'étais allée à Londres voir une expo de vetements à travers les ages, il y avait des robes dans le style de celle qui tu utilises pour illustrer ton article, si ca t'interesse de voir quelques photos c'est ici http://letilor.blogspot.be/2013/10/recit-week-end-londres-avec-eurostar.html

    RépondreSupprimer
  6. Comme à l'habitude, le post est parfait. bravo

    Also visit my web page; sari

    RépondreSupprimer
  7. Je dois dire que je ne pigeais pas beaucoup de choses mais la c’est vraiment plus clair
    dans mon esprit grace à votre site web. je vous remercie

    Feel free to surf to my blog: Jean femme

    RépondreSupprimer